La forme de l’eau

Aller, c’est décidé je commence à aller voir des films qui ont eu des oscars et celui-ci en compte quand même quatre. Alors la forme de l’eau de quoi ça parle ? d’un monstre aquatique de son amour impossible avec une sourde et de pleins d’autres choses. En avant pour la bande annonce :

Qui y’a dedans :

  • Sally Hawkins, qui joue l’héroïne sourde qui s’exprime en ASL (American Sign Language)
  • Doug Jones est le monstre amphibien et il le joue bien, c’est déjà lui qui dans le HellBoy (de Del Toro aussi) jouait le rôle de Blue, le monstre aquatique (mais parlant), donc une espèce de micro niche en terme de rôle : les monstres aquatiques, vivement son prochain film !
  • Et pleins d’autres acteurs dont les têtes ne vous diront pas vraiment grand chose.

Les plus :

  • Visuellement c’est superbe, les plans sont tous très travaillés, tout est à sa place, rien ne dépasse, c’est nickel.
  • La musique est délicate et envoûtante, elle retranscrit à merveille les actions et sentiments qui traversent les personnages.
  • L’histoire sans être totalement originale est assez bien ficelée et ramener tout ça dans les années 60 rajoute une petite touche de vintage qui est assez agréable et y’a des communistes !

Les moins:

  • Certaines scènes assez crues m’ont mises un peu mal à l’aise par rapport à ce qu’elles apportaient au film.
  • Fichtre l’ASL que pratique l’héroïne est assez différente de ce que je connais de la LSF (Langue des signe française) et c’est assez frustrant de voir quelqu’un signer sans comprendre .
  • Le personnage du méchant est super cliché, c’est voulu mais je trouve que cela manque de subtilité.

En résumé :
Une sourde avec une forte libido travaille dans un laboratoire chelou en tant que femme de ménage. Un monstre aquatique y est détenu, elle va lui apprendre à communiquer en signant avant de le faire évader. Elle sera aidée dans son évasion par un espion communiste (si si) qui travaille également dans le labo. Là elle pourra enfin vivre son histoire d’amour avec son « monstre » avant qu’il ne reparte dans la mer avec elle.

Faut il aller le voir :
Meuh oui ! Un chat se fait manger, juste pour cette scène ça vaut le coup et je vous ai parlé du  vieux voisin  gay et taré de la sourde ? Ce film est bon, il est bizarre et fait passer un très bon moment !

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *